AccueilA LA UNEGrandes écoles à l’étranger: Aucun changement au niveau des procédures d’octroi des bourses
bourses

Grandes écoles à l’étranger: Aucun changement au niveau des procédures d’octroi des bourses

Aucun changement n’a été opéré au niveau des procédures d’octroi des bourses de mérite pour les lauréats des classes préparatoires aux grandes écoles ayant rejoint les écoles et instituts supérieurs à l’étranger, a affirmé le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Dans un communiqué publié lundi suite à des informations relayées par les réseaux sociaux et certains journaux électroniques, le ministère a expliqué que le budget alloué à cette bourse s’est élevée à 60 millions de dirhams en 2019 permettant ainsi à 1.026 étudiants d’en bénéficier, dont 739 en deuxième et en troisième année et 287 en première année.

→ Lire aussi : Le ministère de l’Education nationale dément catégoriquement avo…

Selon les 267 bourses consacrées aux nouveaux étudiants, 67% ont été attribuées à des étudiants qui ont rejoint des écoles d’ingénieurs, soit 192 bourses, tandis que 33% ont été octroyées à ceux qui ont choisi des écoles de commerce (95 bourses), répondant aux demandes des étudiants des écoles et instituts supérieurs français de commerce classés parmi les sept premiers.

Le ministère a également assuré qu’il ne s’est pas engagé à attribuer des bourses aux postulants des écoles Neoma Business School et Kedge Business School, puisqu’un dépôt de dossier ne justifie pas un octroi automatique de la bourse, ajoutant que les étudiants des écoles et instituts supérieurs à l’étranger qui ont eu droit à la bourse en première année, continueront à en profiter tant qu’ils remplissent les conditions requises.

Engagé en faveur de la promotion de l’excellence scolaire, le ministère s’est dit déterminé à adopter les mesures qui s’imposent en vue d’assurer l’accès des étudiants aux bourses d’étude dans le respect des critères de mérite, de transparence et d’égalité des chances tel que stipulé dans la loi-cadre 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, conclut le communiqué.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :