Grèce: incendie dans le camp de migrants sur l’île de Samos

incendie

Un incendie s’est déclaré dans le camp de migrants de l’île grecque de Samos, où s’entassent quelque 4.000 demandeurs d’asile, ont indiqué mercredi les pompiers grecs qui n’ont pas fait état de victimes.

L’incendie qui a ravagé “une petite surface du camp s’est déclenché mercredi matin près du conteneur servant de restaurant”, ont précisé les pompiers.

Personne n’a été blessé dans l’incendie, ont-ils ajouté, précisant qu’une enquête était en cours sur l’origine du sinistre.

En septembre dernier, le camp insalubre de Moria sur l’île de Lesbos avait été ravagé par plusieurs incendies, déclenchés selon les autorités par des réfugiés en colère, laissant environ 12.700 réfugiés sans abri.

“24 pompiers et 8 camions sont actuellement opérationnels sur les lieux pour éteindre le feu” à Samos, ont indiqué les pompiers, selon lesquels les migrants se trouvant dans les conteneurs ou dans les tentes touchés par l’incendie ont été évacués rapidement mercredi matin.


D’après les pompiers, “les conditions météorologiques, avec des vents intenses (force 6 sur l’échelle de Beaufort), ne facilitent pas l’opération qui est toujours en cours”.

L’ONG Samos volunteers, qui se trouve sur place, a mis en ligne sur Twitter une vidéo en mentionnant que “les pompiers sont sur place, mais se débattent pour éteindre le feu”.

Dans le camp de migrants de Samos, conçu initialement pour accueillir 648 personnes, vivent actuellement dans des conditions sordides près de 4.000 demandeurs d’asile.

( Avec AFP )