Grèce: la flamme olympique allumée pour les JO de Tokyo

flamme olympique

La flamme olympique pour les JO de Tokyo a été allumée, jeudi, à Olympie en Grèce lors d’une cérémonie marquée par l’absence de spectateurs à cause du risque de propagation du coronavirus.

La cérémonie d’allumage de la flamme par les rayons du soleil s’est déroulée sur le site du temple d’Hera à Olympie, siège des Jeux de l’Antiquité en Grèce.

Pour la première fois en trois décennies, la flamme olympique a été allumée en l’absence de spectateurs en raison du risque de propagation du coronavirus, qui a touché 89 personnes en Grèce où un premier décès dû au virus a été enregistré jeudi.

La majorité des cas recensés proviennent de la péninsule du Péloponnèse où se trouve le site d’Olympie, berceau de l’Olympisme dans l’antiquité.

Spectateurs interdits, nombre d’invités et de médias restreint, festivités annulées, les mesures drastiques sont sans précédent depuis 1984. Cette année-là à Olympie, la flamme avait été allumée sans cérémonie ni spectateurs, les organisateurs grecs entendaient protester contre la commercialisation des JO de Los Angeles aux Etats-Unis. S’exprimant, la veille, lors d’une conférence de presse, le PDG du comité d’organisation de “Tokyo 2020”, Toshiro Muto, a souligné que le comité continuera les efforts pour permettre aux Jeux de se dérouler “dans un environnement sûr”, démentant l’éventualité d’un report des Jeux de Tokyo, qui doivent se dérouler du 24 juillet au 9 août.


C’est la première fois de l’histoire du relais de la torche olympique qu’une femme a été choisie pour initier le parcours de la flamme.

La Grecque Anna Korakaki, championne olympique, d’Europe et du monde de tir au pistolet, est la première des quelque 600 coureurs à porter la flamme en Grèce.

La torche olympique traversera 31 villes et 15 sites archéologiques en Grèce, dont Kalamata, l’île de Kastelorizo, la Crète et Thessalonique, couvrant 3.200 km.

La torche finira son parcours grec dans le stade panathénaïque d’Athènes, le 19 mars, où elle sera transmise à la délégation “Tokyo 2020”, avant de s’envoler pour le Japon.