Grève contre la réforme des retraites: le soutien des Français s’effrite légèrement

France: le soutien à la grève contre la réforme des retraites s’effrite légèrement
France: le soutien à la grève contre la réforme des retraites s’effrite légèrement

Le soutien des Français à la grève contre la réforme des retraites, une des mesures phare du programme présidentiel d’Emmanuel Macron, s’effrite légèrement, selon un sondage Ifop pour le Journal du dimanche, au 18è jour consécutif des mobilisations syndicales contre ce projet, notamment avec la grève dans les transports en commun.

Si 31% des Français soutiennent le mouvement de protestation et 20% ont de la sympathie pour lui, ce total de 51% d’avis positifs représente 3 points de moins par rapport à une précédente enquête de l’Ifop pour le JDD, une semaine plus tôt.

L’hostilité au mouvement social progresse de 4 points à 34% d’une semaine à l’autre. En outre, 15% se disent indifférents, selon cette enquête réalisée du 19 au 20 décembre auprès de 1.007 personnes.

Par ailleurs, 69% des Français (-1) pensent que le gouvernement ira “jusqu’au bout de cette réforme, sans céder aux mobilisations et aux grèves”, contre 31% (-1) à croire le contraire.

La grève dans les transports en communs se poursuivait dimanche, pour le 18e jour consécutif. Le trafic dans les métros parisiens est presque complètement suspendu avec seulement deux des 16 lignes en circulation, étant automatisées.


Côté trains, seulement la moitié des TGV circulent et encore moins de trains régionaux, à la veille des grands départs pour les fêtes de Noël.

Le projet controversé de réforme des retraites porte tout particulièrement sur la fin des régimes spéciaux, la mise en place d’un système universel à points indexés sur les salaires et d’un âge d’équilibre à 64 ans.

La réforme vise à repenser le dispositif actuel qui absorbe 14% du PIB avec 300 milliards d’euros de prestations de retraite chaque année, et un déficit entre 7,9 et 17,2 milliards d’euros à l’horizon 2025.