Grippe H1N1 : Le PAM convoque une réunion urgente au Parlement

PAM

Par Khadija Skalli

Le groupe parlementaire du PAM sollicite la présidente de la commission des secteurs sociaux à la Chambre des députés de convoquer une réunion urgente en présence du ministre de la Santé afin de débattre des mesures prises par le Gouvernement pour faire face à la grippe H1N1.

Le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) appelle à une réunion urgente de la commission des secteurs sociaux au Parlement en présence du ministre de la Santé. L’objectif de cette rencontre est d’éclairer l’opinion publique sur la situation épidémiologique nationale de la grippe H1N1 et les mesures prises par le Gouvernement pour faire face à cette infection contagieuse et potentiellement mortelle.

La demande est actuellement au bureau de la présidente de la commission des secteurs sociaux, affirme, dans une déclaration au Maroc diplomatique, la députée Ibtissam Azzaoui, qui a pris cette initiative louable.

L’objectif de cette rencontre est d’abord d’éclairer l’opinion publique sur la véritable situation épidémiologique de la grippe H1N1. « La question de la grippe H1N1 est très importante à nos yeux. C’est la raison pour laquelle nous avons appelé à la tenue d’une réunion urgente de la commission des secteurs sociaux au Parlement », tient à préciser Ibtissam Azzaoui.

→ Lire aussi : Grippe H1N1 : les membres du Gouvernement n’accordent pas leurs violons

« Nous étions surpris de voir deux déclarations contradictoires émanant de deux membres du Gouvernement à savoir le ministre de la santé et le porte-parole de l’Exécutif sur le nombre exact des décès suite à la contamination par le virus H1N1 », critique la députée. Et de poursuivre : « Les citoyens s’inquiètent et ne sachent quoi faire. Des rumeurs circulent sur l’existence de d’autres personnes atteintes du virus qui attendent la confirmation des instances médicales concernées sur leur état de santé ».

Les citoyens sont désemparés. L’inquiétude gagne du terrain. « Nous voulons à travers cette réunion éclairer l’opinion publique sur la situation », martèle  Ibtissam Azzaoui. Le groupe parlementaire du PAM veut également s’enquérir auprès du ministre de la Santé Anas Doukkali des mesures prises par son département pour faire face à cette maladie contagieuse.

Le ministre a déclaré, dans la presse, que le Maroc a fait une première commande de 1.000 boîtes de Tamiflu, un médicament conseillé pour le traitement de la grippe H1N1.

« Ces 1000 boîtes sont-elles suffisantes pour couvrir les besoins des malades ? Sur quelle base, cette décision a-t-elle été prise ? », s’interroge la députée du PAM.

Une question s’impose : Le gouvernement maîtrise-t-il la situation ? Les couacs des membres de l’Exécutif, au sujet du nombre des décès, laissent perplexe.