AccueilA LA UNEGrippe porcine : une école à Casablanca déclare un nouveau cas

Grippe porcine : une école à Casablanca déclare un nouveau cas

Le virus H1N1 continue de faire de nouvelles victimes. Cette fois, il s’agit d’un élève de la petite-section d’un groupe scolaire privé à Casablanca, apprend-t-on de la Direction Générale de l’école.

Hier, alors qu’Anas Doukkali, a rassuré les citoyens sur le risque de l’épidémie, lors d’une conférence de presse consacrée au bilan 2018, un nouveau cas de la grippe H1N1 a été détecté, ce mercredi 30 janvier 2019, dans une école maternelle à Casablanca. « C’est avec beaucoup d’émotion que nous venons d’apprendre qu’un de nos élèves de la TPS est touché par le virus de la grippe H1N1. Le petit est actuellement pris en charge par les équipes médicales et son état est stable » a annoncé l’école aux parents des élèves dans un message qui a fait le tour de la toile tendant la phobie à son paroxysme. Certains d’eux nous ont confirmé cette information, mais ont préféré garder l’anonymat.

→Lire aussi : Qu’est-ce que la grippe porcine ?

La Direction aurait également déclaré dans son message aux parents, que l’école a fait l’objet d’une « désinfection totale des locaux de la maternelle par des équipes spécialisées et des produits non-nocifs » et qu’un « médecin sera sur place, jeudi 31 janvier 2019, dès 7h30h du matin à la maternelle, ensuite primaire et collège/lycée pour un examen clinique de tous les élèves ». S’en est suivi un message vocal relayé sur WhatsApp et où une maman appelle urgemment à une réunion des parents d’élèves.

Par ailleurs, les numéros de téléphone de la Direction de l’école sonnent occupés tout comme ceux de l’hôpital Cheikh Khalifa.

C’est le troisième cas enregistré et “déclaré” jusqu’à présent. Le virus a déjà fait deux morts, ces trois derniers jours. Le Ministère de la Santé devrait incessamment réagir pour prendre les mesures nécessaires, afin de réduire les risques mortels de ce virus et calmer les esprits qui sont en proie à une angoisse grandissante surtout que le Tamiflu, traitement de la maladie, n’est pas commercialisé.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :