Les Maalem’s Gnaoua Hamid El Kasri, Abdeslam Alikane enchantent un public nombreux à New York

Le groupe populaire marocain Ganoua a fait vibrer, jeudi soir au prestigieux Lincoln Center à New York, un public enthousiaste lors d’un concert organisé dans le cadre d’une tournée américaine et européenne marquant la célébration du 20è anniversaire du Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira.

Gambris et tambours en bandoulière, le groupe est apparu sur scène au milieu d’applaudissements nourris. Deux heures durant, les mâalems gnaouis aux voix mélancoliques ont envoûté des centaines de spectateurs, venus savourer cet héritage typique de la culture marocaine ancestrale.

Ils ont présenté une série de morceaux tirés du répertoire riche et varié de gnaoua, assortis de danses traditionnelles.

Des chansons légendaires très populaires qui ont été reprises d’une seule voix par les spectateurs, parmi lesquels une large majorité de Marocains résidant aux Etats-Unis et au Canada.


“J’ai été très ravi de voir un tel engouement du public pour cet héritage ancestral qui garde toute sa vigueur”, s’est réjoui le maâlem Abdeslam Alikkane dans une déclaration à la MAP.

“Nous sommes soucieux de partir rencontrer la communauté marocaine à l’étranger et, par la même, faire connaître cet art distingué auprès du plus grand public international”, a-t-il indiqué.

“Le festival Gnaoua des musiques du monde d’Essaouira a la vertu de faire pérenniser cet héritage légendaire”, a souligné, de son côté, le mâalem Hamid El Kasri, qui a affirmé que le groupe fait en sorte que cet art soit transmis de génération en génération.

Après l’étape de New York, le Gnaoua Festival Tour, organisé à l’initiative de l’association Yerma Gnaoua et des organisateurs du festival, se poursuivra avec des concerts à Washington D.C., puis à Paris.


Lors de ces concerts, les grands maâlems Hamid El Kasri et Abdeslam Alikkane se produiront d’abord, avant d’accueillir des artistes de renommée internationale, dont Karim Ziad, Will Calhoun, Jamaaledeen Tacuma, Shahin Shahida et Humayun Khan, pour une fusion inédite de mélodies.

A travers ces rencontres culturelles, le Gnaoua Festival Tour se fixe pour objectif de promouvoir davantage le Festival d’Essaouira et la culture Gnaoua, en faisant découvrir à l’international cette composante importante du patrimoine culturel marocain et faire rayonner la culture marocaine et africaine, porteuse de messages de paix et de tolérance, de partage et de respect mutuel.

Selon les organisateurs, cette tournée internationale démontre l’engagement constant des organisateurs du Festival d’Essaouira en faveur de la promotion de l’art gnaoui, en permettant notamment aux mâalems de se produire sur des scènes prestigieuses et d’aller à la rencontre des médias et du public européen et américain.