GSK va contribuer à la fabrication de 60 millions de doses du vaccin Novavax en Angleterre

Novavax

Le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) s’est engagé à contribuer à la fabrication de 60 millions de doses du vaccin américain Novavax, dans son usine de Barnard Castle, au nord-est de l’Angleterre, a annoncé, lundi, le premier ministre britannique, Boris Johnson.

Le groupe de travail du gouvernement britannique sur les vaccins a conclu un accord avec le géant de l’industrie pharmaceutique pour mettre en flacon le vaccin américain, à partir de mai.

“Je suis ravi de l’investissement de GSK, qui montre la force de la fabrication au Royaume-Uni et qui stimulera encore le déploiement de nos vaccins”, a déclaré M. Johnson dans une conférence de presse.

“Le groupe de travail sur les vaccins collabore main dans la main avec les entreprises pour livrer avec succès des vaccins à l’ensemble du Royaume-Uni et cet accord continuera à soutenir notre approche”, a-t-il ajouté.

Le laboratoire britannique s’occupera désormais de la dernière étape de la fabrication du vaccin américain, qui est la mise en flacon et le conditionnement.


Le gouvernement britannique a annoncé avoir déjà obtenu 60 millions de doses de Novavax dans le cadre d’un accord anticipé avec la société américaine.

Plus tôt ce mois-ci, le laboratoire américain a annoncé que son vaccin était efficace à 89% pour prévenir les infections symptomatiques et à 100% pour éviter les hospitalisations et les décès dus au coronavirus. Il a toutefois précisé que l’efficacité de son sérum était réduite de façon importante contre le variant sud-africain.

( Avec MAP )