Guerre commerciale: Biden compte maintenir les droits de douane sur les produits chinois

Le président élu américain Joe Biden a exprimé son intention de maintenir les droits de douane de 25% imposés à la Chine par l’administration Trump dans le cadre de l’accord commercial de phase 1.

“Je ne vais pas prendre de mesures immédiates, et il en va de même pour les tarifs”, a déclaré Biden dans une interview au New York Times publiée mercredi, expliquant qu’il prévoit de procéder à un examen complet de la politique américaine actuelle vis-à-vis de la Chine et de discuter avec des alliés clés en Asie et en Europe pour “élaborer une stratégie cohérente”.

“La meilleure stratégie pour la Chine, je pense, est celle qui met chacun de nos alliés (…) sur la même longueur d’onde. Ce sera une priorité majeure pour moi dans les premières semaines de ma présidence d’essayer de nous remettre sur la même longueur d’onde avec nos alliés”, a-t-il soutenu.

Le prochain locataire de la Maison Blanche a assuré que son objectif premier est de veiller à ce que l’investissement se fait “d’abord en Amérique”, promettant qu’il ne conclura “aucun nouvel accord commercial avec qui que ce soit tant que nous n’aurons pas fait d’investissements majeurs ici chez nous et dans nos travailleurs”.


Les relations entre Washington et Pékin se sont détériorées sous le président Donald Trump. Les deux premières économies du monde se sont livrées à des luttes commerciales et technologiques ces dernières années, qui ont menacé de faire dérailler l’économie mondiale.

La guerre tarifaire s’est apaisée lorsque les deux parties ont signé un accord commercial de “Phase 1” en janvier 2020, qui a temporairement suspendu toute nouvelle hausse des tarifs, tout en maintenant en place les droits de douane existants.

Avec MAP