A LA UNEMonde

Guinée équatoriale : 17 morts et plusieurs blessés suite à des explosions dans un camp militaire

Au moins 17 personnes ont trouvé la mort et plus de 420 autres ont été blessées dimanche suite à de puissantes explosions ayant secoué un camp militaire et ses environs dans la capitale économique de Guinée équatoriale Bata, selon le ministère de la santé.

Les 17 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, tandis que les 420 blessés sont répartis sur trois hôpitaux locaux, a précisé la même source.

Le chef de l’Etat, Teodoro Obiang Nguema a attribué, dans un communiqué lu à la télévision d’Etat TVGE, les déflagrations à la négligence de l’unité en charge de garder les explosifs, la dynamite et les munitions, faisant état de 15 morts et plus de 500 blessés.

Au moins quatre puissantes explosions sont survenues dans ce camp situé au quartier de Nkoa Ntoma, qui abrite notamment des éléments des forces spéciales et de la gendarmerie.

La chaîne publique a diffusé de nombreuses images de maisons réduites à l’état de ruines dans les environs du camp militaire et de victimes dont des enfants extirpées des décombres.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page