Guterres plaide pour plus d’ambition dans la lutte contre le changement climatique

Guterres plaide pour plus d’ambition dans la lutte contre le changement climatique

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a appelé la communauté internationale à faire preuve de davantage d’ambition pour lutter contre le changement climatique.

Dans un message adressé à la Communauté internationale lu devant les participants à la 24ème conférence Mondiale sur le climat, dont les travaux ont pris fin, tard dans la soirée de samedi, M. Guterres a souligné la nécessité de résister au changement climatique. "Nous devons être plus ambitieux pour résister au changement climatique, ce qui est clairement prouvé par les données scientifiques", a-t-il lancé dans ce message dont lecture a été donnée par la secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC), Mme Patricia Espinosa.

"La conférence de Katowice a une nouvelle fois démontré la flexibilité et la force de l'Accord de Paris, qui constitue une feuille de route solide et crédible dans le cadre des actions menées pour relever les défis climatiques ", a-t-il dit.

M. Guterres, a rappelé que l’Accord de Paris (COP21) constitue "la base du processus de transition incitant la communauté internationale à être plus ambitieuse dans la lutte contre les changements climatiques. "Désormais, la communauté internationale doit redoubler d'ambition en tant que priorité internationale essentielle.

→Lire aussi: COP24: Le stand du Maroc à Katowice dédié à la protection de l’environnement

Je parle de l'ambition d'atténuer les impacts du changement climatique, de l’ambition de s’y adapter, d’y consacrer les finances requises et de soutenir la coopération et les capacités techniques pour promouvoir l'innovation technologique", a-t-il insisté. Dans le même ordre d’idées, le secrétaire général des Nations-unies a appelé tous les États membres à apporter leur contribution spécifique au niveau national en 2020 afin de maintenir l'orientation générale définie par l'accord de Paris, soulignant qu'"il est de notre devoir de faire le maximum pour protéger l'environnement et relever le défi du changement climatique".

La présidence de la 24e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 24) a annoncé samedi l’adoption, après plusieurs heures de tractations et de négociations ardues, du document final, qui constitue une feuille de route ouvrant la voie à la mise en œuvre de l’accord de Paris signé en 2015 (COP21).

Le document insiste sur le fait que l’accord de Paris est le premier du genre au plan mondial sur le climat par lequel la communauté internationale s’est engagée à prendre des mesures pour mettre fin au réchauffement climatique en le ramenant à 2 degré C° et si possible à 1,5 degré C°. Le document souligne que la réduction des émissions de dioxyde de carbone est le seul moyen de lutter contre le changement climatique, ajoutant que l'absorption de dioxyde de carbone par des ressources naturelles vivantes, est inévitable.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :