Harvey Weinstein condamné à 23 ans de prison pour agression sexuelle et viol

Harvey Weinstein

L’ancien producteur de cinéma américain Harvey Weinstein a été condamné, mercredi, à 23 ans de prison pour agression sexuelle et viol à l’encontre de deux femmes, au terme d’un procès hyper-médiatisé à New York contre l’ex magnat de Hollywood visé par une multitude d’allégations ayant conduit à la naissance du mouvement féminin #MeToo.

Le 24 février dernier, le jury du procès avait conclu que Weinstein avait forcé un acte sexuel sur l’ancienne assistante de production Mimi Haleyi dans son appartement en juillet 2006 et violé l’ancienne actrice en herbe Jessica Mann dans un hôtel en 2013.

Il a été déclaré non coupable de chefs d’accusation plus graves qui l’auraient exposé à la condamnation à la perpétuité.

Les deux femmes ont assisté mercredi à l’audience de prononcé du verdict et livré des témoignages émouvants devant le juge de l’affaire et une salle archicomble.

Le verdict de culpabilité et la peine de prison annoncée contre Weinstein constituent une victoire pour le mouvement #MeToo, né d’un tweet à la fin 2017 censé afficher la solidarité avec les femmes victimes du harcèlement sexuel de l’ancien producteur du cinéma, avant que cela ne se transforme en une campagne de grande envergure contre l’omerta qui couvre ce phénomène aux Etats-Unis mais aussi partout dans le monde.


Harvey Weinstein, âgé maintenant de 67 ans, doit encore répondre d’une autre inculpation pour deux agressions sexuelles à Los Angeles, annoncée début janvier.