Hausse de 27% de l’activité du port de Jorf Lasfar à fin février

L’activité du port de Jorf Lasfar a augmenté de 27% au cours des deux premiers mois de 2020, enregistrant un trafic global de 6,2 millions de tonnes (MT), indique l’Agence nationale des ports (ANP).

Cette évolution a été essentiellement tirée par la bonne orientation des vracs solides qui se sont chiffrés à environ 4,5 MT, en croissance de 31% par rapport à la même période de l’année écoulée, détaille l’ANP dans un communiqué.

Les trafics des engrais et des céréales ont grimpé respectivement de 77% à près 2 MT et de 53% à 0,4 MT, tandis que celui du souffre a enregistre une quasi-stagnation (-0,66%) avec un volume de 0,8 MT, fait savoir la même source, ajoutant que les importations du charbon ont augmenté de 9% à 1,2 MT.

S’agissant du trafic des vracs liquides ayant évolué d’environ +8% à 1,3 MT, les principales variations enregistrées ont concerné les trafics du gasoil (+28% à 0,4 MT), et de l’ammoniac (+17,5% à 0,3 MT), précise l’ANP. En ce qui concerne le trafic conventionnel, la principale variation enregistrée consiste en l’augmentation de 35% des importations des billettes, avec un volume de 0,1 MT.


L’ensemble de ces flux a été assuré par 276 navires ayant touché le port de Jorf Lasfar durant les deux premiers mois de l’année en cours, soit une hausse de 37% par rapport à la même période de 2019, conclut le communiqué.