Hausse du prix du pétrole: les premiers effets se font sentir

Hausse du prix du pétrole: les premiers effets se font sentir

L’or noir, c’est un truisme de le dire, est l'une des plus grande richesse du monde. La hausse ou baisse du prix du pétrole, c’est selon, est toujours accompagnée de conséquences, positives comme négatives. Cette fois-ci, celles-ci semblent fâcher les Etats-Unis.

La hausse du prix du baril de pétrole brent, estimé le mardi 25 septembre à 81,86 dollars, ne sera pas sans conséquences sur les échanges internationaux. En effet, le refus des pays producteurs de pétrole d’augmenter leurs productions ne semble pas être du goût du président américain Donald Trump. Le besoin en pétrole devient de plus en plus important pour les multinationales américaines alors que la production reste en deçà de la demande. Celle-ci supérieure à l’offre fait grimper le prix du baril.

Conséquence de cette hausse, en plus des prix dépendants de la production pétrolière, les Etats-Unis prévoient des sanctions contre certains pays, avec en ligne de mire l’Iran. Seulement, l’Union Européenne ne compte pas bouder le pétrole iranien, au contraire, elle compte mettre en place un système de troc qui pourrait légitimer ses échanges. Cependant Washington est contre tout commerce avec Téhéran et menace tout pays allant dans ce sens.

→Lire aussi: Marché international: le baril du pétrole monte à 72 dollars

La cause est connue, le nucléaire iranien revient sur la table. D’ailleurs, le 4 novembre prochain, « une nouvelle vague de sanctions frappera directement les exportations de pétrole iraniennes et les opérations bancaires avec ce pays, qui va se retrouver de facto déconnecté des circuits financiers internationaux. » Cette déclaration de Washington ne semble pas être appréciée du côté de l’Eurasie. Certains pays ont besoin du pétrole brut iranien qui occupe la quatrième place dans la production mondiale.

Face à cette situation, la première puissance économique mondiale ne compte pas se laisser faire et prévoit peser de tout son poids pour défendre ses intérêts.

Ababacar Sadikh Top

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :