AccueilA LA UNEHommage aux victimes de l’attaque terroriste de London Bridge

Hommage aux victimes de l’attaque terroriste de London Bridge

Un hommage a été rendu, lundi à Londres et Cambridge, aux victimes de l’attaque terroriste au couteau, ayant fait deux morts vendredi à London Bridge, un pont très fréquenté en plein centre de la capitale britannique.

Trois jours après l’attaque revendiquée par l’organisation terroriste dite “Etat islamique”, le Premier ministre, Boris Johnson, son rival de l’opposition travailliste, Jeremy Corbyn et le maire de Londres Sadiq Khan, ont observé une minute de silence près du pont historique, où l’attaque tragique a eu lieu.

Le maire de Londres a ensuite rendu hommage à Jack Merritt, 25 ans et Saskia Jones, 23 ans, les deux jeunes étudiants ayant perdu leur vie dans l’attaque, lors d’une conférence sur un programme de réinsertion de détenus auquel l’assaillant participait.

“La meilleure manière de vaincre cette haine” est de se concentrer “sur les valeurs qui nous unissent”, a relevé M. Khan, tout en saluant les services de secours qui “ont bravé le danger, risquant leur vie pour secourir des gens qu’ils ne connaissaient pas”.

→ Lire aussi : [Vidéo] Plusieurs blessés dans une attaque à l’arme blanche à Londres

Une minute de silence a été également observée dans la ville de Cambridge, à l’est de l’Angleterre.

L’auteur de l’attaque, Usman Khan, un Britannique de 28 ans, avait été tué sur place par balles par les forces de l’ordre. La police avait précisé sur Twitter que des officiers “avaient été contraints de tirer sur un suspect vendredi après-midi après avoir poignardé un certain nombre de personnes”.

L’assaillant avait déjà été condamné en 2012 pour des infractions terroristes et remis automatiquement en liberté conditionnelle six ans plus tard. Les circonstances de la libération de Khan ont provoqué une querelle entre les dirigeants des partis politiques en pleine campagne électorale.

Alors que l’une des familles des victimes a supplié les dirigeants pour que “la mort de leur fils ne soit pas utilisée à des fins politiques”, le Premier ministre Boris Johson a accusé l’ancien gouvernement des travaillistes d’être responsable de la libération de l’assaillant. De son côté, le parti conservateur a été critiqué pour avoir déformé les faits de l’attaque terroriste de London Bridge pour les transformer en une affaire “électorale”, selon la presse britannique.

Le Premier ministre britannique a également déclaré vouloir instaurer un emprisonnement de 14 ans minimum pour les infractions terroristes.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :