Hong Kong : heurts entre la police et les manifestants

hong kong

La police de Hong Kong a tiré des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants qui s’apprêtaient à participer à un rassemblement samedi.

Plusieurs milliers de personnes ont pris part à une marche non autorisée dans le centre de Hong Kong marquant le 22ème week-end consécutif de manifestations anti-gouvernementales.

Les manifestants se sont rassemblés dans le quartier commerçant de Causeway Bay dans l’après-midi avant que la police n’intervienne en tirant des gaz lacrymogènes et du gaz poivré pour les disperser.

Selon les médias locaux, plusieurs candidats pro-démocrates aux élections prévues plus tard ce mois-ci avaient prévu d’organiser un rassemblement dans le Victoria Park samedi. Mais avant que le rassemblement ne puisse commencer, des accrochages entre la police et les manifestants ont éclaté.

Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues depuis juin dernier pour protester contre un projet de loi qui aurait permis l’extradition vers la Chine continentale.


Bien que le projet de loi a été retiré, les revendications des manifestants se sont élargies pour inclure une enquête indépendante sur l’utilisation par la police de tactiques violentes à leur encontre, la libération de toutes les personnes arrêtées et des réformes démocratiques.