Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 9.400 prestations médicales prodiguées aux sinistrés

L’hôpital militaire de campagne, déployé sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI à Beyrouth, a prodigué à ce jour quelque 9.400 prestations médicales au profit des personnes touchées par l’explosion tragique survenue dans le port de Beyrouth.

Depuis le lancement des services de cette structure médicale, le 10 août, 4.333 personnes ont bénéficié des soins médicaux offerts par le personnel de l’hôpital dans diverses spécialités.

Ainsi, le personnel médical de l’hôpital a effectué 68 interventions dans diverses spécialités, dont la chirurgie générale, l’orthopédie et médecine articulaire, la neurologie, l’ophtalmologie, l’otorhinolaryngologie, la gynécologie, la chirurgie obstétrique, la réanimation, la chirurgie réparatrice des brûlures, l’anesthésie, la pédiatrie et la médecine générale.

Il a également fourni plusieurs traitements de base, dont 274 analyses médicales, et effectué 465 examens aux rayons X, en plus de la distribution à titre gracieux de médicaments à plus de 3.413 personnes.

Dans une déclaration à la MAP, le directeur de l’hôpital de campagne, le Professeur Chekkar Kacem, a souligné que cette structure déployée sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, continue à fournir des prestations médicales aux blessés de l’explosion qui a secoué le port de Beyrouth dans de bonnes conditions, tout en respectant les mesures de prévention contre l’épidémie de coronavirus.


L’hôpital, qui connait une grande affluence, s’emploie à fournir à tous les patients les soins médicaux nécessaires, a-t-il souligné.

Cet hôpital de campagne est composé de 150 personnes, dont 45 médecins de diverses spécialités (réanimateurs, chirurgiens, traumatologues, ORL, ophtalmologues, traitement des brûlés, neurochirurgiens, pédiatres, pharmacien), ainsi que des infirmiers spécialisés et des éléments de soutien.

SM le Roi Mohammed VI avait donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi d’une aide médicale et humanitaire d’urgence à la République du Liban.

Le Souverain avait aussi donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi et le déploiement à Beyrouth d’un hôpital militaire de campagne en vue d’apporter les soins médicaux d’urgence aux populations blessées dans cet incident.


Au moins 178 personnes ont été tuées et près de 6.000 autres ont été blessées dans l’explosion mortelle survenue dans le port de la capitale libanaise, alors que des dizaines d’autres sont portées disparues.