HPS: Résultat net consolidé en recul de 5% au S1-2019

HPS

Le Groupe HPS a réalisé un résultat net consolidé de 40,2 millions de dirhams (MDH) au titre de premier semestre 2019, en recul de 5% par rapport à la même période un an auparavant, a annoncé le groupe mardi à Casablanca.

Cette baisse s’explique notamment par la diminution du résultat financier et de la baisse de la contribution des sociétés mises en équivalence au résultat, a précisé le PDG du groupe, Mohamed Horani, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des résultats semestriels.

Le taux de marge nette atteint alors 11,53% contre 14,19% au premier semestre 2018, a-t-il relevé, faisant ressortir un résultat net par action de 57,27 dirhams.

M. Horani a, de même, mis en avant le résultat d’exploitation qui a atteint 56,2 MDH, en évolution de 21,8% par rapport à la même période de l’année écoulée, notant que la marge opérationnelle a atteint 16,1% grâce à l’effort continu d’amélioration de l’excellence opérationnelle du Groupe.

Il a, à cet égard, souligné l’effort de recherche et développement qui continue d’être renforcé avec une évolution de 20,9% pour s’établir à 41,3 MDH. Ainsi, environ 17% des revenus de l’activité solutions ont été consacrés aux améliorations de la version 3.5 et aux développements de la future Version 4 de PowerCard, a-t-il dit.


Concernant la croissance de ses activités, HPS continue d’enregistrer une forte progression atteignant les 17% par rapport au premier semestre 2018, pour atteindre 349,5 MDH. Cette évolution résulte de la croissance continue des activités monétiques du Groupe et ce, malgré un ralentissement de l’activité Services (-8,9%).

S’agissant de l’activité Solutions, M. Horani a fait observer que grâce au déploiement de projets importants, le groupe a enregistré une progression de 21,7%, tandis que l’activité Processing a enregistré une évolution de 7,3%, profitant des premiers revenus récurrents constatés sur les projets en cours de déploiement.

L’impact des projets importants signés en 2018, caractérisés par des cycles d’implémentation et de facturation plus longs, a engendré une dégradation du besoin en fonds de roulement (BFR) avec un cash flow opérationnel négatif de 42,2 MDH, a indiqué le PDG, ajoutant que la trésorerie s’établit à 46,1 MDH et enregistre une baisse de 62,41% par rapport à fin 2018.

En ce qui concerne le Backlog, constitué des revenus contractualisés à constater sur les années à venir, M. Horani a relevé une diminution de 11,6%, pour finir à 482,7 MDH, expliquant ceci par un retard sur les ventes de nouveaux projets et de l’accélération du déploiement de projets importants.


Et d’ajouter que l’activité Solutions du groupe HPS a évolué de 21,7% par rapport au premier semestre 2018 grâce à la poursuite du déploiement de projets majeurs ainsi que la forte augmentation du upselling avec ses clients existants (+60,1% par rapport au 1er semestre 2018).