A LA UNEAutomobile

Hyundai vise 50% de véhicules écologiques du total de ses ventes aux USA à l’horizon 2030

Le chef exécutif du constructeur automobile coréen Hyundai Motor Co., Jose Munoz, a indiqué que sa compagnie vise à relever la part des véhicules écologiques vendues aux États-Unis à 50% à l’horizon 2030.

Le fabricant automobile sud-coréen est prêt à augmenter la part de ses véhicules écologiques vendus aux États-Unis à 40-50% au cours des huit prochaines années eu égard à son portefeuille très diversifié et ses produits très compétitifs, a affirmé M. Munoz lors d’une interview accordée à la presse coréenne.

Hyundai projette de lancer des véhicules électriques « loniq » pour les clients américains cette année. Ces véhicules seront produits à l’usine de Hyundai en Alabama et celle de Kia en Géorgie.

→Lire aussi : Hyundai Motor rapporte une baisse de 17% des ventes sur fond de pénurie de puces

Évoquant les parts de marché des automobiles aux États-Unis, le même responsable a souligné que les véhicules utilitaires sport (VUS) constituent 65% des ventes de Hyundai, boostées par la hausse de la demande pour cette catégorie de véhicules.

La demande pour les modèles complètement électriques, hybrides rechargeables et hybrides essence est également en hausse, ce qui a permis à Hyundai de combler rapidement son retard comparativement à ses grands rivaux, à l’instar de BMW et Audi, a-t-il ajouté.

Les modèles à émissions faibles et zéro émission représentent quant à eux environ 10% des ventes totales aux États-Unis, a-t-il dit, estimant que leur part dans le marché devrait augmenter au fil du temps.

Quoique exposé à une pénurie de pièces de semi-conducteurs ainsi qu’à des problèmes logistiques majeurs, le constructeur automobile vise à vendre 4,32 millions de voitures à travers le monde cette année, soit une hausse de 11% par rapport à l’année précédente.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page