i4Policy lance une consultation panafricaine sur la politique de l’innovation

i4Policy

i4Policy, une communauté panafricaine de plus de 160 hubs d’innovation dans 45 pays d’Afrique, a annoncé aujourd’hui le lancement de sa consultation continentale pour élaborer la prochaine version du Manifeste pour des politiques d’innovation en Afrique.

i4Policy est née d’un rassemblement de hubs d’innovation africains, organisé à Kigali, au Rwanda, en octobre 2016. En mai 2018, un groupe de 49 dirigeants de communautés d’innovation de 25 pays se sont à nouveau réunis à Kigali pour co-créer un Manifeste pour des politiques d’innovation en Afrique.

Le Manifeste a créé des opportunités de réforme politique au niveau national dans 11 pays, notamment la stratégie de développement du secteur privé et de l’emploi des jeunes au Rwanda et la loi start-up act récemment adoptée au Sénégal. Grâce au Manifeste, les voix des innovateurs du continent ont également influencé d’importants documents politiques continentaux, tels que le rapport du groupe de travail UE-UA sur l’économie numérique, sur un nouveau partenariat Afrique-Europe et le projet de stratégie de transformation numérique de l’Union Africaine pour 2020-2030.

Étant donné la croissance de la communauté i4Policy et son influence croissante sur les processus politiques nationaux et régionaux, le mouvement a recruté un groupe de travail de 21 membres de 20 pays pour mener une révision du manifeste. Le groupe de travail a produit un projet de travail qui a été partagé pour consultation au niveau continental. La consultation impliquera des entrepreneurs et des innovateurs de tout le continent pour réviser le projet et créer la prochaine version du Manifeste : le Manifeste de la politique d’innovation en Afrique 2.0.

La Fondation de l’innovation pour la politique – une organisation à but non lucratif créée pour soutenir les activités de i4Policy – a mis en place une plateforme de consultation en ligne ouverte pour recueillir des commentaires sur le manifeste (www.i4policy.org/Manifesto). La Fondation s’est associée à Facebook pour créer des outils de chatbot à intégrer dans les plateformes de réseaux sociaux, permettant encore plus de personnes de donner leur avis. i4Policy mobilisera également des hubs dans au moins 45 pays pour accueillir des groupes de discussion sur le manifeste avec leurs communautés d’entrepreneurs.


Entre février et mars 2020, la consultation sur le manifeste pour une politique africaine de l’innovation 2.0 fera participer plus de 10 000 personnes sur la plateforme en ligne et touchera plus d’un million de personnes grâce à la mobilisation des hubs et des écosystèmes d’innovation.

Ce sera le plus grand effort de co-création de vision politique internationale jamais tenté en Afrique.

“Nous, leaders de communautés d’innovation et entrepreneurs d’Afrique, nous nous unissons dans notre diversité pour exprimer et partager les idées et recommandations que nous pensons capables d’accélérer

la transformation digitale et de contribuer à un développement plus équitable, inclusif et durable de nos économies et de nos sociétés.”


Le projet de manifeste pour une politique africaine de l’innovation 2.0