ban600
credit agricol

IBM rachète la société de Cloud Red Hat pour 34 milliards de dollars

IBM rachète la société de Cloud Red Hat pour 34 milliards de dollars

Apres une série de rumeurs, IBM a confirmé le lundi 29 octobre, l’acquisition de l’entreprise Red Hat pour un montant record de 34 milliards de dollars. Une opération financière qui devrait être finalisée au cours du second semestre de 2019.

Il s'agit d'un des plus importants rachats dans le monde des nouvelles technologies et la plus décisive acquisition dans le domaine des logiciels. On peut citer l’exemple de Dell avec son rachat d’EMC pour 67 milliards de dollars mais il s’agissait dans ce cas-là d’achat de logiciel et d’une importante entreprise de matériel et de stockage.

L’achat de Red Hat est une occasion pour IBM de s’implanter définitivement dans le secteur en pleine expansion du Cloud computing (nuage de données ou stockage en ligne). «L’acquisition de Red Hat change la donne. Cela change tout sur le marché du Cloud », a déclaré Ginni Rometty, président et chef de la direction d'IBM, dans un communiqué. "IBM deviendra le premier fournisseur de Cloud hybride au monde, offrant aux entreprises la seule solution de cloud ouverte à exploiter pleinement la valeur du cloud pour leurs entreprises."

→ Lire aussi : Qualcomm: deux vagues de smartphones phares 5G en 2019

«Aujourd’hui, la plupart des entreprises n’utilisent que 20% de leur cloud computing, louant de la puissance de calcul pour réduire les coûts», a-t-elle poursuivi. «Les 80% suivants visent à libérer de la valeur commerciale réelle et à stimuler la croissance. C'est le prochain chapitre du nuage. Cela nécessite de passer des applications métiers au cloud hybride, d’extraire plus de données et d’optimiser chaque aspect de l’activité, des chaînes d’approvisionnement aux ventes ».

Pourquoi IBM rachète t’il Red Hat

Red Hat constitue un acteur majeur de l’informatique avec une valorisation boursière de 20 milliards de dollars, même s'il reste très peu connu du grand public. Il est spécialisé dans le développement et la distribution de logiciels libres, dits open source. Un modèle de commerce différent de celui par exemple de Microsoft qui vend des logiciels à l’unité. Des programmes libres de droits qui peuvent être copiés, modifiés et téléchargés gratuitement. Ne sont payant par contre, que les services dits d’accompagnement pour leurs produits. Red Hat compte un chiffre d’affaires annuel de 2,9 milliards de dollars, en hausse de 21% entre l’année 2017 et 2018.

«L'open source est le choix par défaut pour les solutions informatiques modernes, et je suis extrêmement fier du rôle que Red Hat a joué pour que cela devienne une réalité dans l'entreprise», a déclaré Jim Whitehurst, président et chef de la direction de Red Hat, dans un communiqué. «Si nous nous associons à IBM, nous disposerons d’un plus grand nombre d’échelles, de ressources et de capacités pour accélérer l’impact de l’open source en tant que base de la transformation numérique et amener Red Hat à un public encore plus vaste - tout en préservant notre culture unique et notre engagement indéfectible d’ouvrir l'innovation à la source."

Abdellah Chbani

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :