A LA UNEEnseignement et éducation

ICESCO appelle au développement des systèmes éducatifs afin de rester en prise sur l’évolution des technologies

Le Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a appelé à développer des systèmes éducatifs globaux dans les pays du monde islamique qui tiennent compte de la santé psychique des apprenants, suivent le rythme des développements technologiques et déploient l’intelligence artificielle.

Ce sont les propos de son allocution lors du Forum humanitaire international (2021) tenu à distance, dont les travaux ont été lancés le 19 mai 2021 et se prolongeront sur deux jours. Dr Salim AlMalik a été l’intervenant principal lors d’une séance sous le thème : « Repenser l’éducation », dirigée par Mme Vivian López, Directrice exécutive du mouvement « Chaque Femme, Chaque Enfant » relevant de l’UNICEF, et à laquelle ont participé un nombre de représentants des organisations et institutions œuvrant dans le domaine éducatif.

→ Lire aussi : L’ICESCO ŒUVRE À FAIRE CONNAÎTRE L’HÉRITAGE CIVILISATIONNEL DU MONDE ISLAMIQUE ET À EN ASSURER LA DURABILITÉ

Dr AlMalik a souligné que la fermeture des établissements scolaires dans plus de 120 pays dans l’ère de la Covid-19 a affecté plus d’un milliard d’apprenants autour du monde et a contribué à l’augmentation des taux de l’analphabétisme et de la précarité financière des familles. Dans cette perspective, l’ICESCO a initié et exécuté des programmes pratiques en coopération avec les parties compétentes issues d’un nombre de ses États membres en vue d’y assurer l’éducation. Ainsi que dans le cadre de sa proclamation de 2021 Année de la femme, l’Organisation a lancé une panoplie de programmes projetant la lumière sur les contributions des femmes lors de la pandémie de Covid-19, surtout qu’elles étaient sur les lignes de front dans les domaines sanitaires et éducatifs.

Le Directeur général a également noté que l’ICESCO a établi, en coopération avec d’autres universités, des chaires dont la visée est l’amélioration des capacités éducatives, et qu’elle prévoit l’établissement de 30 chaires dans les cinq ans à venir pour promouvoir le rôle de la recherche scientifique à trouver des solutions innovées aux problèmes auxquels l’humanité est confrontée. Et d’ajouter que l’ICESCO, à travers l’initiative « Les sociétés que nous voulons », s’engage dans le dialogue international appuyant les projets sociaux en vue de développer le capital humain et renforcer les valeurs de cohabitation et de dialogue.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page