A LA UNECulture

ICESCO : La culture est en mesure de remédier au choc identitaire et lutter contre les courants d’extrémisme et d’égoïsme

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a mis en exergue l’importance du rôle de la culture et son aptitude à construire, insuffler l’espoir et renforcer les identités, selon une approche aussi bien positive que dynamique, pour remédier au choc identitaire faisant rage dans de nombreuses régions du monde et lutter contre les courants d’extrémisme et d’égoïsme.

Cette déclaration intervient à l’occasion de son allocution prononcée dimanche 19 décembre 2021 à Abu Dhabi lors du lancement de la 22ème session de la Conférence des ministres chargés des affaires culturelles dans le monde arabe, organisée par le ministère émirati de la Culture et de la Jeunesse en partenariat avec l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (ALECSO), et en présence des ministres chargés des affaires culturelles du monde arabe et des représentants de plusieurs organisations et organismes spécialisés.

Dans son allocution, Dr AlMalik a souligné l’importance de la conférence qui coïncide avec le Sommet de la langue arabe tenu sous le thème : « Dialogue des sociétés et communication des civilisations », en affirmant que sa participation à cet événement reflète l’aspiration de l’ICESCO à construire des ponts solides de coopération et d’intégration avec l’ALECSO et les États membres des deux organisations, afin de hisser l’action culturelle commune au niveau des aspirations des peuples arabes et faire avancer la roue du développement durable dans les pays du monde islamique.

→ Lire aussi : Le Maroc élu président du Conseil exécutif de l’ICESCO

Il a également passé en revue les divers programmes et initiatives culturels de l’ICESCO, qui visent la préservation de la culture et du patrimoine du monde islamique et ses trésors historiques, notamment : la création du Centre du patrimoine dans le monde islamique qui adopte les normes internationales et abrite des compétences reconnues dans le domaine de l’enregistrement du patrimoine ; le lancement du Réseau des chaires de l’ICESCO pour les lettres, les arts et les civilisations en collaboration avec les universités et les centres de recherche ; le lancement du programme « Voies de l’ICESCO vers l’avenir » ; la création de la Galerie de l’ICESCO d’art contemporain ; le lancement du Think tank de l’ICESCO « la culture pour repenser le monde » ; et la création du Centre de l’ICESCO pour le dialogue civilisationnel, le tout dans le contexte du besoin urgent d’une institution qui promeut l’action créative et consolide les valeurs de coexistence et de paix, au même titre que le partenariat international avec les organisations humanitaires.

En conclusion de son allocution, le Directeur général de l’ICESCO a affirmé la volonté et l’engagement de l’Organisation à œuvrer au développement des stratégies de promotion du patrimoine, de la créativité culturelle, de l’économie numérique, de l’édition et de la formation, ainsi qu’à la mise en place des mécanismes de soutien aux droits culturels, à la gouvernance et au tourisme culturel, en soulignant la disposition de l’ICESCO à nouer des partenariats avec les organisations internationales, et en se félicitant de la coopération avec l’ALECSO dans des domaines d’intérêt commun.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page