Immigration clandestine : démantèlement d’un réseau de passeurs algériens en Espagne

Immigration clandestine

Un réseau criminel de passeurs algériens s’activant dans l’immigration clandestine a été démantelé par les services de sécurité espagnols.

Cinq individus de nationalité algérienne, âgés entre 24 et 29 ans, membres de ce réseau ont été arrêtés lors de deux opérations menées les 23 et 24 septembre à Murcie, a annoncé, vendredi, le Commandement supérieur de la police de cette région espagnole.

Les cinq personnes arrêtées sont accusées de faire partie d’une organisation criminelle qui se livre à la traite d’êtres humains en transportant de migrants clandestins à bord d’embarcations entre l’Algérie et la côte de la région de Murcie, précise la même source.

Les membres de ce réseau sont les responsables de transporter 79 clandestins algériens à bord d’un bateau de pêche et d’une embarcation pneumatique.

Les deux embarcations ont été interceptées le 11 septembre près de la côte de Carthagène.


Plus de 2.600 clandestins algériens avaient débarqué en Espagne à fin juillet dernier, selon les données de l’Agence européenne des frontières extérieures (Frontex). Ils représentent un quart de tous les migrants arrivés au pays ibérique par voie maritime.

( Avec MAP )