A LA UNEMaroc

Immigration: L’ambassadeur du Japon salue le leadership du Maroc sur le plan africain

L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Maroc Shinozuka Takashi a salué, mercredi à Rabat, le rôle pionnier du Maroc dans le domaine de l’immigration au niveau de l’Afrique.

Sur Hautes instructions Royales, le Maroc a mis en place, dès 2014, une stratégie nationale de la migration et de l’asile, faisant du Royaume un pays leader en la matière, a déclaré à la MAP, le diplomate japonais en marge de la cérémonie du lancement du projet de « Renforcement des services de santé mentale et de soutien psychosocial et leur accès aux migrants au Maroc », initié en partenariat avec l’Agence des nations unies pour les migrations (OIM) avec l’appui financier du gouvernement du Japon.

De son côté, Ana Fonesca, Cheffe Mission de l’OIM au Maroc, a loué les réalisations du Maroc en matière de migration, félicitant le Royaume pour son leadership dans le domaine et pour le travail accompli durant la crise sanitaire du Covid-19, notamment la campagne de vaccination qui a bénéficié sur le même pied d’égalité aux Marocains et Etrangers.

« Le Maroc ne ménage pas d’efforts pour améliorer la situation des migrants », a-t-elle relevé, se félicitant du lancement de ce projet qui vise la facilitation de l’accès des services de santé mentale prodigués aux migrants.

Pour sa part, le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies, Mohamed Lyoubi, a affirmé que le Maroc, à travers le ministère de la Santé, s’engage à veiller sur la santé mentale des Marocains et des migrants sur pied d’égalité, ajoutant que depuis le lancement de la stratégie nationale de la migration et de l’asile, le Maroc s’investit dans l’élaboration de nouvelles visions pour les questions de la migration, dont la question de l’accès des migrants aux services de santé.

Dans ce sens, le ministère a créé des plateformes dédiées aux migrants pour les encadrer et garantir leur accès aux soins de base, a-t-il relevé, saluant le lancement de ce projet qui est le fruit d’un partenariat entre l’OIM et le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et de la santé, avec le soutien de l’ambassade du Japon au Maroc.

De son côté, Ahmed Askim, directeur des affaires de la migration au ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger, a souligné que la santé mentale est un droit fondamental, notant que la question de la santé mentale des migrants revêt une grande importance pour le Maroc, qui a œuvré à faciliter leur accès aux services de santé en général et ceux de la santé mentale en particulier, à l’instar des citoyens marocains.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page