Inauguration d’une salle de pilotage et de coordination et lancement d’une unité mobile de police de secours

 

Une salle de pilotage et de coordination a été inaugurée et une unité mobile de la police de secours a été lancée, jeudi, au niveau de la préfecture de police de Marrakech.

Cette initiative, dont le lancement coïncide avec les préparatifs de la COP22 prévue en novembre prochain à Marrakech, vise à ancrer les principes de proximité dans l’action sécuritaire et à répondre de manière rapide et efficace aux appels des citoyens adressés aux services de sécurité.

La salle de pilotage est équipée des techniques les plus modernes en matière d’information et de communication à même de faciliter ses missions, réaliser la célérité et l’efficacité dans la réception des appels des citoyens et fournir l’aide et le soutien nécessaires aux personnes en danger sur les lieux publics.

Il s’agit de la troisième expérience du genre au niveau national après celles mises en place dans les villes de Rabat et Salé. Cette initiative avait eu des échos favorables auprès des citoyens dans ces villes, eu égard à son efficacité et sa contribution à la réduction du taux de criminalité.


La salle est dotée d’une ligne directe de la police de secours “19” supervisée par des personnes ayant subi une formation spéciale dans la gestion des appels émis par les citoyens au même titre que les ressortissants étrangers, et travaillant 24 heures/24 et sept jours sur sept, aux côtés de techniciens en surveillance par caméra.

Le lieutenant Rafik Khaled, chef de la salle de pilotage et de coordination à la préfecture de police de Marrakech, a indiqué que cette salle est équipée d’écrans reliés à 83 caméras répondant aux normes internationales et installées dans des espaces publics, en plus de 16 caméras à la Place Jemaâ Fna qui revêt une importance touristique et connait une importante affluence de touristes, ainsi que 5 caméras dans les entrées de la Cité ocre, dont la mission consiste à reconnaitre les matricules des voitures à destination de Marrakech.

Et d’expliquer dans une déclaration à la presse que le personnel de cette unité maitrise outre l’arabe et le français, l’anglais et l’espagnol afin de répondre à tous les appels effectués par les citoyens et les touristes étrangers à travers le numéro 19 et d’y répondre rapidement et de manière efficace.

Concernant l’unité mobile de la police de secours, elle est composée de plusieurs voitures de secours renforcées par des motards prêts à intervenir en partant des indications de la salle de pilotage.


Dans une déclaration similaire, Karim Rafih, le chef d’état-major du corps urbain à la préfecture de police de Marrakech, a indiqué que l’objectif de cette unité consiste à intervenir de manière immédiate et rapide sur les lieux publics et le redéploiement rationnel et rapide des ressources humaines dans cette préfecture de police.

Cette unité qui couvre toutes les régions de la Cité ocre, est composée de 200 éléments opérant en alternance 24h/24h et ayant subi une série de formations spéciales visant à développer leurs compétences, a-t-il précisé.

La cérémonie d’inauguration de la salle de pilotage et de coordination et le lancement de l’unité mobile de police de secours s’est déroulée en présence du wali de la région Marrakech-Safi, Abdelfettah Labjioui, le président du Conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belkaid, la présidente de l’Assemblée préfectorale, Jamila Afif et le préfet de police de Marrakech, en plus de chefs des services extérieurs.