Incendie dans un hôpital à Bagdad: le ministre de la Santé suspendu

incendie

Le ministre irakien de la Santé Hassan al-Tamimi a été suspendu, à la suite de l’incendie qui a fait au moins 82 morts dans un hôpital à Bagdad, a annoncé le Premier ministre irakien Moustafa al-Kazimi.

Hassan al-Tamimi sera interrogé dans le cadre de l’enquête sur cet incendie. Le gouverneur de Bagdad, Mohammed Jaber, qui avait réclamé “au ministère de la Santé une commission d’enquête” sur le drame et le patron de la Santé pour l’est de Bagdad seront également entendus.

“Les résultats de cette enquête seront présentés sous cinq jours au gouvernement”, selon un communiqué du bureau de M. Kazimi.

Un incendie dans un hôpital dédié à la Covid-19 à Bagdad a fait au moins 82 morts et 110 blessés, ont indiqué des sources médicales.

Le feu est parti de bouteilles d’oxygène “stockées sans respect des conditions de sécurité” à l’hôpital Ibn al-Khatib à Bagdad, selon les mêmes sources. Le Premier ministre a proclamé trois jours de deuil national et annoncé l’ouverture d’une enquête.


( Avec MAP )