Inde : Nouvelles manifestations contre la Loi sur la citoyenneté au sud du pays

manifestations
manifestations

Des milliers de personnes ont manifesté, mardi à Karnataka (sud-ouest), contre la nouvelle loi sur la citoyenneté (CAA) et ont exhorté le gouvernement central à l’abroger, selon des médias locaux.

Les manifestants, venus de Kalaburagi et ses environs se sont rassemblées sur les terrains du KCT College pour participer à un événement organisé par le Karnataka People’s Forum contre la CAA et le Registre national des citoyens (NRC), ajoute la même source.

Environ 70.000 à 75.000 personnes ont assisté à l’événement qui a été prolongé d’une heure au-delà de la permission accordée de trois heures, selon la police locale.

Les manifestations ont été suivies d’un meeting public auquel ont pris part plusieurs responsables des partis de l’opposition dont le haut responsable du parti du Congrès, Mallikarjun Kharge, le secrétaire général du Parti communiste indien, Sitaram Yechury et l’ancien ministre en chef de l’Etat de Karnataka, Janata Dal-Secular.

Qualifiant la CAA “d’anticonstitutionnelle et de discriminatoire, les manifestants ont affirmé qu’ils s’opposeront également à “l’extension du NRC à travers le pays depuis Assam (nord-est ) où elle a été imposée contre la volonté de ses citoyens”.

Par ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Amit Shah, a affirmé lors d’un rassemblement organisé mardi dans l’Uttar Pradesh (nord), que “la nouvelle Loi sur la Citoyenneté sera maintenue quoi qu’il arrive”.

“Protestez autant que vous le pouvez, la CAA ne sera pas annulée”, a-t-il lancé, notant que “les actions entreprises par les partis de l’opposition au sujet de la législation ont divisé le pays”.

La nouvelle loi sur la citoyenneté, qui facilite la naturalisation des migrants issus de trois pays voisins à l’exception de ceux de confession musulmane, a provoqué un mouvement de protestation sans précédent dans le pays, depuis l’arrivée au pouvoir du Premier ministre, Narendra Modi en 2014.

Depuis le déclenchement des manifestations contre la CAA, au moins 27 personnes ont été tuées et des centaines d’autres blessées dans des affrontements avec les forces de l’ordre.