ban600

Indonésie: Interdiction de l’usage de la monnaie virtuelle comme moyen de paiement

Indonésie: Interdiction de l’usage de la monnaie virtuelle comme moyen de paiement

 La Banque centrale indonésienne "Bank Indonesia" a annoncé samedi à Jakarta, l'interdiction de tout recours à la monnaie virtuelle, y compris le bitcoin, comme moyen de paiement au niveau de la République. 

"Les transactions de paiement, opérations financières ou règlements d'obligations, effectués sur le territoire indonésien doivent utiliser la roupie", a déclaré le directeur exécutif du département de Communication au niveau de la BI, Agusman Zainal.

Il a également fait savoir que "la monnaie virtuelle reste très risquée", précisant qu'aucune autorité monétaire et financière n'est responsable de la fluctuation de sa valeur réelle.

"La devise virtuelle n'a pas d'administrateur officiel, d'actifs sous-jacents ou de références de prix, ainsi sa valeur commerciale est très fluctuante", a expliqué M. Zainal, cité par la presse locale.

Et d'ajouter que ladite monnaie est très sensible aux phénomènes des bulles financières, du blanchiment d'argent et du financement du terrorisme.

"L'usage de la monnaie virtuelle, peut influencer le système financier et nuire à sa stabilité. Ainsi je mets en garde contre sa vente, son achat ou sa commercialisation", a-t-il averti.

Par ailleurs, l'embrasement du bitcoin, monnaie virtuelle dont le cours s'est envolé ces derniers mois, a atteint les plus grands marchés internationaux. La devise controversée a su s'infiltrer de manière fluide, en intégrant plusieurs secteurs d'activité.

Première monnaie cryptographique et virtuelle, le bitcoin a été créé en 2009 par des développeurs sur la base d'un algorithme technologique permettant à cette monnaie de fonctionner sans autorité centrale, ni administrateur unique, de manière décentralisée

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :