Indonésie: Six morts dans des affrontements dans une prison près de Jakarta

Indonésie: Six morts dans des affrontements dans une prison près de Jakarta

Cinq policiers et un détenu ont péri dans des affrontements avec des extrémistes dans une prison de haute sécurité à Depok, dans la banlieue de Jakarta, a indiqué mercredi un porte-parole de la police qui négocie toujours la libération d’un policier pris en otage.

“On dénombre cinq victimes, cinq de nos camarades sont morts et l’un d’eux” parmi les détenus a aussi succombé, a déclaré un porte-parole de la police nationale, Muhammad Iqbal, à la suite des incidents qui avaient débuté mardi soir à Depok, ville à la périphérie de la capitale.

Les autorités indonésiennes continue de négocier le sort du policier pris en otage, précise la source policière, ajoutant que la situation est sous contrôle et que des mesures spéciales sont fort envisageables.

>>Lire aussi : Indonésie : 10 morts dans l’incendie d’un puits de pétrole


“L’un de nos officiers est toujours retenu en otage. Pour éviter que la situation n’empire, nous allons continuer à négocier de manière à éviter le dernier recours”, a-t-il dit.

Les incidents ont commencé après que des prisonniers ont exigé que leur soit remise de la nourriture envoyée par leurs familles et réussi à s’emparer d’armes de surveillants. Certains détenus impliqués dans ces événements sont des extrémistes condamnés pour terrorisme, selon la police.

Les autorités ont cependant démenti des affirmations de l’organisation Etat islamique (EI) via son agence Amaq, selon lesquelles l’organisation terroriste était à l’origine de ces affrontements.