Inondations au Canada: quelque 600 militaires déployés dans les zones les plus à risque

Inondations au Canada: quelque 600 militaires déployés dans les zones les plus à risque

Plusieurs provinces de l'Est du Canada sont toujours en état d'alerte samedi notamment l'Est ontarien, le Québec et le Nouveau-Brunswick alors que des rivières sortent de leur lit sous la pression de pluies parfois intenses et l'armée a été appelée en renfort.

Selon les autorités, les inondations majeures pourront être atteintes dès dimanche dans la région de Montréal, et lundi ou mardi plus à l'est. Au Québec, quelque 600 éléments des forces armées seront déployés dès samedi dans les zones les plus à risque, a annoncé la ministre québecoise de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, soulignant que les militaires devront notamment procéder à la distribution des sacs de sables, aideront à la construction de digues et veilleront à la sécurité des citoyens.

Un bilan provisoire de la situation au Québec fait état samedi de 72 résidences inondées, 89 résidences isolées et 206 personnes évacuées à travers la province. Les crues ont déjà fait samedi leur première victime, une femme qui est tombée dans un ruisseau après l'affaissement d'une route dans la nuit de vendredi à samedi, selon la mairie de Pontiac (Ontario).

→ Lire aussi : Canada: Sept enfants d’une famille syrienne tués dans un incendie

Vendredi, le ministre canadien de la Sécurité publique et de la protection civile, Ralph Goodale, a indiqué que le Centre gouvernemental des opérations va coordonner l'intervention fédérale à la situation au Québec. "Nos représentants travaillent étroitement avec les partenaires fédéraux et du Québec pour planifier les détails de l’aide, qui comprendront un soutien apporté par les Forces armées", a-t-il dit dans un communiqué.

La mobilisation est à son plus haut niveau du côté des citoyens et des municipalités qui appellent à l'extrême vigilance d'autant plus que le souvenir des inondations de 2017 est toujours présent dans les esprits. Les autorités locales ont en effet procédé à la distribution des sacs de sable et à l’installation de digues, de même qu'elles ont ouvert des centres d'aide aux sinistrés.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :