A LA UNEMonde

Insécurité alimentaire : 400.000 enfants en danger de mort en RDC

« Au moins 400.000 enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë sévère et pourraient mourir, en 2018, s’ils ne sont pas assistés par des interventions sanitaires et nutritionnelles »

Tel est le constat alarmant dressé par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), qui veut attirer l’attention sur le drame qui pourrait avoir lieu, très prochainement, en République démocratique du Congo. En effet, la région du Kansai pourrait être, en 2018, le théâtre d’une grande catastrophe humanitaire. Et pour cause, cette région, en proie à des violences depuis l’été 2016, et qui observe, depuis peu, le retour des populations déplacées à la faveur de l’accalmie, devra faire face à une grave crise alimentaire, les familles revenues dans leurs villages n’ayant pas les ressources nécessaires pour se nourrir et se soigner. Une crise qui met en danger de mort plus de 400.000 enfants. 

« Les conditions ne devraient pas s’améliorer avant juin 2018, car les saisons de plantations, en 2017, ont été perdues», alerte l’Unicef qui souligne l’urgence pour ces personnes d’avoir rapidement accès à des services de santé pour éviter qu’en plus de la faim, s’ajoutent des épidémies et autres maladies transmissibles telles que la rougeole. A travers ce cri d’alarme, l’agence de l’Organisation des Nations unies, consacrée à l’amélioration et à la promotion de la condition des enfants, déplore aussi et surtout le sous-financement dont elle a fait l’objet, l’an dernier. Elle déclare n’avoir reçu «que 15% du financement nécessaire pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants, en 2017 ».

 Malgré son caractère urgent, la situation en RDC semble ne pas mobiliser l’attention nécessaire sur la scène internationale. « La situation en RDC risque d’être ignorée alors qu’elle est en passe de devenir la plus forte urgence en 2018 », s’est indigné Mohammed Abdiker, cadre de l’office des migrations internationales. Selon l’Organisation des Nations unies, 160.000 enfants meurent chaque année de causes liées à la malnutrition en République démocratique du Congo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page