Insertion professionnelle : Lancement à Casablanca d’un projet de création d’entreprises d’entraînement pédagogique

Un projet de création d’entreprises d’entraînement pédagogique au Maroc a été lancé à Casablanca, en vue de faciliter l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi et des créateurs d’entreprises. Les organisateurs ont fait savoir que cette initiative constitue un modèle innovant d’insertion professionnelle et a pour objectif majeur de répondre aussi bien aux besoins des demandeurs de requalification ou d’emploi qu’à ceux des entreprises à la recherche de compétences opérationnelles à travers la formation et l’entraînement aux métiers du tertiaire.

Ces entreprises, qui se sont fixé pour objectifs de proposer au marché de l’emploi des candidats immédiatement opérationnels, constituent une des réponses à la problématique de l’inadéquation des compétences des demandeurs d’emploi aux besoins des entreprises, ont-ils souligné.
Lancé par « Attitude conseil » en partenariat avec la Fondation espagnole « Inform », ce projet qui a opté pour le concept « Apprendre en travaillant » permettra aux bénéficiaires d’évoluer dans un environnement de travail où ils seront amenés à réaliser des tâches et évaluer leur performance dans les mêmes conditions qu’une entreprise réelle tout en développant des techniques de travail dans un environnement contrôlé.

Né en Allemagne il y a 50 ans, ont-ils relevé, ce concept d’entreprise qui a fait son apparition au Maroc, dans les années 1990, à Chefchaouen, et a été reproduit à Ajdir, Tanger et Larache, se heurte à la problématique de la pérennisation à défaut d’un financement permanent dont le remède réside dans la recherche de partenaires relevant du secteur public et privé notamment les partenariats public-privé.
Le réseau international de ces entreprises réunit de jeunes apprenants et des adultes de 7.500 entreprises d’entraînement aussi bien dans les écoles, les universités que dans les autres structures de formation professionnelle au niveau de 42 pays dont l’Espagne (300 entreprises) et la France avec un taux d’insertion qui varie entre 70% et 75%.

Maroc Diplomatique avec MAP