Intempéries en Corse: décès d’une touriste allemande “emportée par les vagues”

Une touriste

Une touriste allemande est décédée dimanche à Porto, sur l’île française de Corse, “emportée par les vagues” alors qu’elle se promenait sur la plage, dans une région balayée par des vents violents, ont indiqué les secours et les gendarmes.

La touriste allemande, d’une soixantaine d’années, “a sans doute été happée par les vagues alors qu’elle se promenait sur la plage” à Porto (bien PORTO), à l’ouest de l’île, selon les secours et les gendarmes. “Selon les premiers éléments, tout porte à croire qu’il s’agit d’un accident“, ont-ils ajouté.

Le sud-est de la France était balayé dimanche par des rafales de mistral (vent du nord) très fortes, avec “des valeurs inédites” pour le mois de mai, jusqu’à 138 km/h, selon Météo France, qui a placé la région en vigilance orange.

A la mi-journée, Météo-France relevait sur Twitter des pointes à 112 km/h à Avignon, 138 km/h à Salon-de-Provence et 130 km/h à Marseille-Marignane, “des valeurs inédites pour ces stations en mai“.

A Marseille, un arbre coupé en deux par le vent est tombé sur la Canebière, la principale artère de la ville, entraînant la coupure de la ligne de tramway dimanche matin. A la mi-journée, les sapeurs-pompiers et les marins-pompiers avaient déjà effectué des centaines d’interventions, principalement pour des objets menaçant de tomber.


Près de 2.000 foyers étaient par ailleurs privés d’électricité depuis le petit matin dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.

Météo-France prévoit que le mistral continue de souffler violemment jusqu’en cours d’après-midi.

Avec AFP