Interdiction d’entrée des Iraniens aux USA: l’Iran décide d’appliquer la réciprocité

L’Iran a décidé d’appliquer le principe de réciprocité après la décision du président américain Donald Trump d’interdire, pendant trois mois, l’entrée des Iraniens et des ressortissants de six autres pays musulmans aux Etats-Unis, a annoncé samedi le ministère des Affaires étrangères.

“La République islamique d’Iran (…), tout en respectant le peuple américain et pour défendre les droits de ses citoyens, a décidé d’appliquer la réciprocité après la décision insultante des Etats-Unis concernant les ressortissants iraniens et tant que cette mesure n’aura pas été levée”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le ministère a, par ailleurs, affirmé que “la décision américaine comprenait des attentes illégales, illogiques et contraires aux règles internationales (…) qui n’aura aucun effet sur l’attitude du gouvernement iranien”.

Il a également ordonné aux ambassades et consulats iraniens de prendre des mesures pour aider les ressortissants iraniens qui sont “empêchés de rentrer à leur domicile, sur leurs lieux de travail et d’études” aux Etats-Unis.


M. Trump a signé vendredi un décret pour interdire pendant trois mois l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de sept pays musulmans, dont l’Iran, à l’exception de ressortissants détenteurs de visas diplomatiques et officiels et qui travaillent pour des institutions internationales.