Introduction en bourse: Immorente Invest reçoit le feu vert de l’AMMC

Introduction en bourse: Immorente Invest reçoit le feu vert de l'AMMC

 L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) vient de viser une note d’information relative à l’introduction en bourse (IPO) de la société Immorente Invest SA par voie d’augmentation de capital.

Selon un communiqué de l’AMMC, la cotation des actions du spécialiste de l’immobilier locatif à caractère professionnel à la Bourse de Casablanca se fera au premier compartiment et l’admission desdites actions aux négociations sur ce marché s’effectuera selon la procédure d’Offre à Prix Ferme. Le montant global de l’opération s’élève à 400 millions de dirhams (MDH), sur la base d’un prix d’émission par action de 100 dirhams, soit une valeur nominale de 62,54 dirhams chacune et une prime d’émission de 37,46 dirhams par action, précise la même source. La période de souscription s’étalera du 23 au 26 avril 2018 inclus, a-t-elle ajouté.

>>Lire aussi :Mohamed Boussaid porté à la présidence du Conseil des Gouverneurs de la BID

Le Syndicat de placement de l’IPO est composé de CFG Marchés, Upline Securities, Alma Finance Groupe, Artbourse, Atlas Capital Bourse, Attijari Intermédiation, Attijariwafa bank, Banque Centrale Populaire, BMCE Bank, BMCE Capital Bourse, BMCI, BMCI Bourse, Capital Trust Securities, CDG Capital Bourse, CFG Bank, Crédit Agricole du Maroc, Crédit du Maroc, Crédit du Maroc Capital, CIH Bank, ICF Al Wassit, MENA Capital Partners, M.S.I.N, Société Générale, Sogecapital Bourse, Valoris Securities, Wafa Bourse. L’introduction en bourse d’Immorente Invest vise notamment à lever des fonds en vue du financement des investissements engagés et à offrir à ses actionnaires de la liquidité et au grand public et aux épargnants une exposition à l’immobilier professionnel locatif, souligne la société dans la note d’information relative à l’IPO. L’opération a également pour objectifs d’accroître la notoriété de la société et sa proximité auprès, entre autres, de ses partenaires et du grand public, optimiser ses coûts de financement, faciliter le recours à des financements externes grâce à un accès direct au marché financier et soumettre sa performance et les règles de gouvernance au jugement du marché.