Les investissements industriels lancés dans le secteur de l’automobile feront du Maroc une grande plateforme d’exportation

 Les 26 investissements industriels, lancés sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI, dans le secteur de l’automobile, feront du Maroc une grande plateforme d’exportation, a souligné lundi M. Marc Nassif, Directeur général du Groupe «Renault-Maroc».

«Il y a toute une équipe de fournisseurs internationaux qui va s’installer, ce qui participera au renforcement de l’ensemble des écosystèmes de l’automobile et fera du Maroc ce que le Royaume l’est déjà pour nous, une grande plateforme d’exportation au service du groupe», a indiqué M. Nassif dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de lancement des 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile.

C’est un grand jour pour le Maroc et pour le Groupe Renault dont les histoires sont fortement associées, a poursuivi M. Nassif, rappelant que Renault avait passé le cap d’un million de véhicules produits par l’usine de Tanger et que l’usine de SOMACA produira cette année plus de 75.000 véhicules.

SM le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal de Casablanca, la cérémonie de lancement de 26 investissements industriels dans le secteur de l’automobile, d’un montant global de 13,78 milliards de dirhams.


Ces nouveaux investissements attestent du positionnement affirmé du secteur industriel du Royaume sur des activités à haute valeur ajoutée, ainsi que de la confiance d’opérateurs internationaux de renom dans le programme industriel national. Ils attestent aussi du changement de dimension industrielle à l’œuvre dans le Royaume qui migre ostensiblement vers un modèle économique solide confortant sa marche vers le concert des nations émergentes.