Irak: Des centaines de manifestants dans les rues pour dénoncer la mort d’un militant

manifestants
manifestants

Plusieurs centaines de manifestants ont déférlé mercredi dans les rues en cortège funéraire pour un militant victime d’un attentat, au lendemain d’une nuit durant laquelle les bases de deux milices pro-Iran ont été incendiées dans le sud de l’Irak, rapportent les médias.

La victime en question est Thaër al-Tayeb, un militant réputé à Diwaniya qui avait rejoint il y a près de trois mois la place Tahrir de Bagdad.

M. Tayeb avait été blessé lors de l’explosion suspecte de sa voiture avec un autre militant au nom de Ali al-Madani, alors qu’ils étaient en visite dans une ville à 200 kilomètres au sud de Bagdad.

Mardi soir, aussitôt après l’annonce de sa mort, un grand nombre de manifestants se sont rués sur deux bâtiments.

Ils ont d’abord incendié le siège de l’organisation Badr, tenue par le chef des paramilitaires pro-Iran au Parlement, Hadi al-Ameri, puis celui d’Assaïb Ahl al-Haq, selon les médias.