Irak: Le nouveau gouvernement de Moustafa Al-Kazimi obtient la confiance du Parlement

Moustafa al-Kazimi

Le nouveau gouvernement irakien, dirigé par l’ex-chef du renseignement Moustafa al-Kazimi, a obtenu dans la nuit de mercredi à jeudi la confiance du parlement, après cinq mois de vacance dans un pays traversant sa pire crise économique et sociale.

En raison notamment de la pandémie du Coronavirus, 255 députés seulement sur 329 avaient fait le déplacement pour accorder leur confiance à 15 ministres sur un cabinet qui en compte normalement 22.

Ils ont voté en faveur du nouveau Premier ministre de 53 ans qui remplace à ce poste Adel Abdel Mahdi, démissionnaire depuis cinq mois.

Le ministère de l’Intérieur revient au général Othmane Al-Ghanemi, chef d’état-major de l’armée. Celui des Sports et de la Jeunesse au très populaire Adnane Dirjal, ancien capitaine de l’équipe nationale de football et celui des Finances à Ali Allawi, universitaire et ancien ministre. Les postes-clés du Pétrole et des Affaires étrangères sont toujours vacants.