Irak: un manifestant tué lors de heurts près d’une université dans le sud

Irak

Un manifestant a été tué lundi, dans la ville de Nassiriya, sud de l’Irak, alors qu’il tentait de bloquer une université de la ville, ont rapporté des sources médicales.

L’incident s’est produit lors d’une manifestation initiée par des étudiants qui réclament la refonte totale du système politique et de la classe dirigeante en place dans le pays, et qui a conduit au blocage de plusieurs universités de Nassiriya, rouvertes après des affrontements avec les membres de la sécurité, indique la même source.

Alors que la résistance civile perd de son élan après quatre mois de révolte populaire contre le régime, les autorités appellent à un retour à la vie normale, et déploient des renforts aux abords des zones bloqués en vue de leur réouverture.

Près de 550 Irakiens ont été tués depuis le début, en octobre dernier, d’une révolte populaire inédite dans le pays.