Irak: Washington va déployer 750 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Irak: Washington va déployer 750 soldats supplémentaires au Moyen-Orient
Irak: Washington va déployer 750 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Le Pentagone va envoyer “immédiatement” environ 750 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, “en réponse aux événements récents en Irak”, a annoncé mardi le ministre américain de la Défense Mark Esper.

“Environ 750 soldats vont être déployés dans la région immédiatement”, a-t-il déclaré dans un communiqué, ajoutant que des “forces additionnelles” sont prêtes à être déployées “dans les jours qui viennent”.

“Ce déploiement est une action de précaution et appropriée en réponse aux niveaux de menace grandissants contre le personnel et les installations américaines, comme nous en avons été témoins aujourd’hui à Bagdad”, a relevé le chef du Pentagone.

Mardi, l’ambassade des États-Unis à Bagdad a été attaquée par des milliers de manifestants en colère qui brûlaient des drapeaux, après des frappes américaines meurtrières contre un groupe armé irakien.

Les manifestants, qui participaient au cortège funéraire de 25 combattants tués dans des raids aériens dimanche en Irak, brandissaient des banderoles appelant notamment au départ des troupes US et à la fermeture de l’ambassade américaine.


Des raids ont été menés en représailles à la mort d’un sous-traitant américain dans une attaque à la roquette contre une base en Irak, non revendiquée mais attribuée par Washington à la faction chiite des brigades du Hezbollah.