ISESCO : Rabat inscrite sur la liste du patrimoine islamique

ISESCO
ISESCO

La capitale du Royaume du Maroc, Rabat, a été inscrite, mardi, à la liste du patrimoine du monde islamique, lors du 11è congrès des ministres de la Culture qui se tient à Tunis à l’initiative de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Isesco).

Un communiqué du ministère de la Culture, de la jeunesse et des sports indique que cette décision a été prise sur la base d’une proposition présentée par M. El Hassan Abyaba, ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, lors des travaux de ce Congrès, en présence de l’ambassadeur du Maroc à Tunis, Hassan Tariq. Il s’agit d’une reconnaissance de la place historique et civilisationnelle dont jouit Rabat sous le sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, en tant que patrimoine humain et un espace de coexistence, d’unité et de vivre-ensemble, relève le communiqué, ajoutant que la capitale du Royaume incarne aussi la “renaissance moderne” à travers les chantiers culturels et de développement inscrits au programme “Rabat, ville des lumières et capitale culturelle du Maroc”, et ce en parfaite harmonie avec les spécificités culturelles et civilisationnelles qui font d’elle l’une des capitales africaines et islamiques et mondiales.

L’inscription de la ville de Rabat sur la liste du patrimoine islamique est à même de donner une forte impulsion aux efforts que déploie le Maroc en vue de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine culturel national matériel et immatériel, d’autant plus que cette consécration a fait l’unanimité de pays qui représentent une force culturelle et civilisationnelle d’envergure dans le monde.

L’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture compte 57 États à majorité musulmane avec plus de deux milliards d’habitants.