Italie: La compagnie aérienne Ryanair condamnée à une amende de trois millions d’euros

Ryanair

La compagnie aérienne à bas coûts Ryanair a été condamnée, jeudi, par l’autorité de la concurrence italienne, à une amende de trois millions d’euros, en raison de sa politique controversée de bagage cabine payant.

L’autorité de la concurrence italienne a également condamné la compagnie aérienne hongroise à bas prix, Wizz Air, à un million d’euros, pour le même motif.

Les deux compagnies aériennes n’autorisent plus gratuitement en cabine, depuis le 1er novembre dernier, qu’un petit sac pouvant être placé sous le siège, réclamant un supplément pour les petites valises à bord.

→ Lire aussi : Ryanair va ouvrir une base à Toulouse en octobre, les nouvelles lignes incluent Oujda et Tanger

L’Autorité italienne a fait état, dans un communiqué, d’une “pratique commerciale incorrecte, dans la mesure où elle trompe le consommateur sur le prix effectif du billet en n’incluant pas dans le tarif de base un élément essentiel du contrat de transport aérien qui est le +grand bagage à main+”.


“Une enquête a montré qu’il est dans les habitudes de consommation de la quasi-totalité des passagers de voyager avec un grand bagage à main”, selon la même source.

En demandant un supplément entre 5 et 25 euros par bagage à main, “les deux entreprises ont procédé à une augmentation du prix du billet de manière non transparente”, ajoute-t-on.

Une telle politique peut générer des recettes supplémentaires et réduire les coûts liés au carburant, des éléments cruciaux dans le modèle économique d’une compagnie aérienne à bas coût.