Italie: Trois pompiers tués dans une explosion suspecte

pompiers
pompiers

Trois pompiers sont décédés mardi en plein intervention pour éteindre un incendie suivi d’une explosion dans un local inhabité dans le nord de l’Italie, a annoncé la justice italienne qui n’exclut pas “un acte criminel”.

L’équipe de pompiers est arrivée sur les lieux à la suite du signalement après minuit d’une fuite de gaz dans la petite commune de Quargnento (Piémont), selon les premiers éléments de l’enquête.

Une explosion est intervenue vers 02h00 du matin (01h00 GMT) en pleine intervention des pompiers pour éteindre un incendie et l’édifice s’est totalement écroulé sur eux.

“Tout laisse penser que l’explosion ait pu être voulue et organisée délibérément”, a déclaré le procureur de la ville toute proche d’Alexandrie, Enrico Cieri, a rapporté l’agence italienne Agi.

Dans un bâtiment à proximité, les enquêteurs ont retrouvé des indices laissant penser à un autre dispositif intact pouvant être actionné à distance.


“Il y a eu plusieurs explosions par intervalle. Nous avons trouvé des fils électriques, un détonateur et une bonbonne de gaz”, précise le procureur. S’il parle d’un possible “acte criminel”, il exclut néanmoins tout attentat de nature terroriste.

Les pompiers décédés avaient 32 ans, 38 ans et 46 ans. Deux autres personnes, ainsi qu’un gendarme, blessés, ont été transférés dans des hôpitaux.