Japon: la natalité à son plus bas depuis 120 ans

Japon
Japon

Un total de 864.000 bébés ont vu le jour en 2019 au Japon, soit le taux de natalité le plus bas observé depuis 120 ans, selon des données du ministère japonais de la Santé, du Travail et des Affaires sociales.

Pour la première fois de l’histoire du Japon, le nombre des nouveaux-nés est passé sous la barre des 900.000 naissances depuis 1899, date où le pays a commencé à compiler des données statistiques à ce sujet, précise le ministère, ajoutant que le nombre des décès atteindra 1,3 million.

Le nombre de naissances a diminué régulièrement au cours des dernières décennies passant sous le barre du million depuis 2016. En 2018, ce chiffre était de l’ordre de 918.400 naissances.

Cette année, le Japon a enregistré 512.000 décès de plus que de naissances, un nombre jamais enregistré dans le pays.

Le gouvernement a mis en place des mesures urgentes visant à ralentir ce le déclin démographique, mais des statistiques récentes soulignent l’ampleur du problème auquel les autorités japonaises sont confrontées.