Japon: la présence militaire américaine “préoccupe” la Russie

la présence militaire américaine préoccupe la Russie
la présence militaire américaine préoccupe la Russie

La présence militaire américaine sur le sol japonais gêne un rapprochement nippo-russe et “préoccupe” la Russie pour sa sécurité, a déclaré samedi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Nagoya (centre du Japon).

“La présence militaire américaine est un bien sûr un problème sur la voie d’une évolution dans la qualité des relations russo-japonaises”, a déclaré M. Lavrov au cours d’un point de presse à l’issue de la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20.

Les deux pays discutent régulièrement de la manière de parvenir à la signature d’un traité de paix toujours en suspens depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Ce blocage est dû à un différend territorial concernant quatre îles volcaniques des Kouriles du Sud, appelées Territoires du Nord au Japon. Tokyo considère officiellement ces quatre îles annexées par l’URSS en 1945 comme appartenant au territoire du Japon.

En novembre 2018, le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont convenu à Singapour d’accélérer les pourparlers sur la base d’une déclaration de 1956.


“Quand la déclaration de 1956 était en discussion, l’Union Soviétique avait déjà dit que toute cette déclaration ne pourrait être pleinement réalisée que dans le contexte d’une cessation de la présence américaine sur le territoire du Japon”, a poursuivi M. Lavrov.

La déclaration de 1956, document qui avait rétabli les relations diplomatiques entre le Japon et l’Union soviétique, mentionne la restitution de deux des quatre îles au Japon, mais seulement une fois la paix signée. Ce texte avait été annulé par l’URSS en 1960 après la signature d’un traité de coopération entre Tokyo et Washington.

“Nous avons transmis à nos collègues japonais (…) l’ensemble des préoccupations concrètes de la Fédération de Russie sur sa sécurité du fait de la présence, du développement et du renforcement constant de l’alliance politico-militaire nippo-américaine”, a ajouté M. Lavrov.

Tokyo et Washington sont liés par un traité de sécurité mutuelle. Quelque 54.000 militaires américains sont actuellement stationnés au Japon.


“Nos collègues japonais ont promis de réagir à ces préoccupations. Nous allons attendre leur réponse et poursuivre la discussion”, toujours selon le ministre russe des Affaires étrangères.

Avec AFP