ban600

Japon: vers une mise en examen de Carlos Ghosn et de Nissan

Japon: vers une mise en examen de Carlos Ghosn et de Nissan

Le bureau des procureurs de Tokyo a décidé d'inculper Carlos Ghosn, soupçonné de dissimuler une partie de ses revenus, ainsi que le groupe Nissan en tant qu'entité morale, rapporte vendredi le quotidien économique Nikkei.

La mise en examen devrait intervenir lundi à la fin de la période de garde à vue de Carlos Ghosn, arrêté le 19 novembre à Tokyo pour avoir omis de déclarer aux autorités boursières 38 millions d'euros de revenus sur une période de cinq ans.

Le patron déchu de l’industrie automobile nie son implication dans des malversations financières que lui reprochent les procureurs japonais.

→ Lire aussi : Affaire Ghosn: Macron demande au premier ministre japonais “la préservation” de l’alliance Renault-Nissan

Selon le Nikkei, le parquet va également poursuivre Nissan, estimant que l'entreprise a une part de responsabilité dans cette affaire et ce malgré qu’elle a remis les rapports incriminant M. Ghosn aux autorités boursières.

Par ailleurs, les procureurs vont demander un nouveau mandat d'arrêt contre Carlos Ghosn, sur des nouveaux soupçons de minoration de revenus sur trois années supplémentaires, avaient affirmé plusieurs médias japonais.

Carlos Ghosn, dont l'arrestation a provoqué une onde de choc dans le monde des affaires, séjourne dans un établissement pénitentiaire du nord de Tokyo. Ses avocats ne peuvent assister aux auditions et les visites sont très limitées.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :