Jazouli s’entretient avec des responsables sénégalais à Dakar du suivi de la coopération bilatérale

Jazouli s’entretient avec des responsables sénégalais à Dakar du suivi de la coopération bilatérale

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli, s’est entretenu, jeudi à Diamniadio (près de Dakar), avec la ministre sénégalaise des Mines et de la Géologie, Aïssatou Sophie Gladima, qui assure actuellement l’intérim de la ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires.

"J’ai eu l’occasion de rencontrer la ministre sénégalaise par intérim des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires avec laquelle nous avons pu échanger sur la possibilité d’ouverture d’une ligne aérienne Dakar-Fès, qui serait dédiée aux fidèles Tidjanes qui viennent en pèlerinage au Maroc", a déclaré M. Jazouli à la MAP, à l’issue de cette entrevue, tenu en marge de sa participation à la 3è Conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique (CIEA).

"La ministre sénégalaise a été très enthousiaste à l’idée de relayer cette demande auprès des autorités sénégalaises et assuré qu’elle mettra tous les efforts qu’il faut pour défendre ce dossier auprès du gouvernement sénégalais", a dit M. Jazouli.

→ Lire aussi : Rencontres économiques de l’AIRF à Dakar : Le facteur économique, un des défis majeurs de la région

Revenant sur la conférence internationale sur l’émergence de l’Afrique, le ministre délégué a indiqué que ce conclave ambitionne de mettre en avant les modèles africains d’émergence.

De ce fait, a-t-il enchaîné, le Maroc est le modèle qui ressort le plus souvent en matière de réussite de l’émergence dans un certain nombre de secteurs, comme l’énergie, l’agriculture, le tourisme, les infrastructures (Tanger Med, Train à grande vitesse…) et tous les projets et chantiers qui sont réalisés sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Les travaux de la CIEA-2019, placée sous le thème "Emergence, secteur privé et inclusivité" et organisée conjointement par le gouvernement du Sénégal et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), en partenariat avec la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement ( BAD), enregistrent la participation de représentants d’institutions internationales et d’entreprises, des universitaires et experts.

La Conférence Internationale sur l'Emergence de l'Afrique, dont les deux premières éditions se sont tenues respectivement en 2015 puis 2017 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, est une plateforme d'échange qui a été instituée avec pour principal objet : accompagner les dynamiques de transformations structurelles dans les pays émergents, en se basant sur une mutualisation des expertises et bonnes pratiques en la matière et en initiant des débats de fond pour une mise en oeuvre optimale des plans d'émergence.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :