«Je viens de l’Oriental» : Le projet culturel rend hommage à Feue Zoulikha Nasri

Zoulikha Nasri

Le projet culturel digital «Je viens de l’Oriental», visant à faire découvrir la richesse du patrimoine culturel et humain de l’Oriental, a rendu hommage à Feue Zoulikha Nasri (1945- 2015), première femme à occuper le poste de Conseiller de SM le Roi.

Cet hommage posthume, rendu à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, a été fait selon le concept «©Figur’iental», faisant partie de ce projet et qui consiste en un portrait illustré d’une personnalité de l’Oriental, une femme ou un homme qui se distingue dans son domaine et dont le rayonnement dépasse souvent les frontières de sa région.

Native de la ville d’Oujda où elle avait fait ses études jusqu’à l’obtention du baccalauréat, Mme Nasri avait poursuivi sa formation à Rabat où elle a obtenu un diplôme de l’Ecole nationale d’administration, puis à l’université Jean Moulin (France) où elle a décroché un diplôme d’études supérieures spécialisées en assurances, puis le titre de docteur d’Etat en droit privé.

Mme Nasri avait dirigé la direction des assurances depuis 1994, avant d’être nommée en 1997 par Feu SM Hassan II secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires sociales chargée de l’Entraide nationale, devenant l’une des quatre femmes à intégrer le gouvernement.

En 1998, elle fut nommée Chargée de mission au Cabinet Royal, avant d’être nommée par SM le Roi Mohammed VI, le 29 mars 2000, au poste de Conseiller de Sa Majesté, devenant la première femme à occuper cette fonction.


Feue Zoulikha Nasri était également membre de plusieurs associations nationales et internationales et a dirigé notamment la Fondation Mohammed V pour la solidarité et la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Le projet culturel «Je viens de l’Oriental» est créé et lancé sur les réseaux sociaux à l’initiative de l’Institut français d’Oujda, en partenariat avec l’Agence de l’Oriental et en association avec le collectif artistique «KASSITA».

Cette collaboration ambitieuse présente un ensemble de scènes et d’images qui ont marqué l’histoire de l’Oriental, à travers une série de portraits, de documentaires et d’illustrations graphiques mettant en valeur des personnalités, des produits, des lieux et des histoires célèbres de la région.

Le projet se distingue par son design graphique portant la signature de l’artiste-peintre Youness Miloudi, par son format destiné aux utilisateurs des réseaux sociaux, par son authenticité documentaire et par sa continuité dans le temps à travers des rendez-vous réguliers tout au long de l’année 2021.


Ce projet se décline en trois concepts : «©Illus’tradition», qui met mensuellement un coup de projecteur sur une tradition de la région de l’Oriental, «©Très’oriental», consistant en un court métrage documentaire d’une minute qui fouille dans les archives de la région, et «©Figur’iental», un portrait illustré d’une personnalité de l’Oriental.

«Je viens de l’Oriental» a ainsi déjà mis la lumière sur le «Haïk», habit traditionnel de l’Oriental, sur l’histoire de la fondation de la ville d’Oujda et sur la figure de Cheikh Mohamed Salah Chaâbane (1911 – 1973), l’un des pionniers de la musique andalouse à Oujda et au Maroc en général.