Le Jihadisme : le comprendre pour mieux le combattre

David Benichou, Farhad Khosrokhavar, Philippe Migaux, Plon, Paris, 2015, 495 p.

Cet ouvrage est le fruit de la collaboration de trois chercheurs aux horizons intellectuels différents. Il traite, tour à tour, de la formation de l’idéologie jihadiste, l’évolution de la stratégie jihadiste, les acteurs de la menace jihadiste, et offre une typologie des jihadistes européens ainsi qu’un plan de lutte contre les «filières syriennes». Ce large éventail de questions abordées rendent difficile une recension même succincte. C’est en tout cas une lecture très utile pour tous ceux qui veulent comprendre les phénomènes du terrorisme en général et du jihadisme en particulier qui, aujourd’hui, «fait figure de monopole» attirant des milliers de jeunes musulmans européens et même des convertis en quête de sacré et d’idéal. Ce phénomène des jeunes radicalisés est à mettre en rapport avec «la crise du politique dans les sociétés européennes et la dilution des identités nationales». Dans les pays musulmans eux-mêmes, le jihadisme fascine des jeunes en désarroi face à un monde politiquement discrédité et économiquement inégalitaire. Les auteurs reconnaissent que «le monde est injuste, mais le jihadisme quand il parvient à s’imposer, le rend plus injuste et plus hideux».